.. dit la pluie

 

 

 

 

 

Il pleut, et c’est comme un bruit d’insecte. Le monde alentour semble se blottir contre chaque goutte, il y a beaucoup de douceur, soudain. C’est doux, tout doux à mon âme.

Il aurait aimé être là. J’aurais aimé qu’il le soit. Il aurait su me dire le nom de chaque perle d’eau, le sourire caché dans ses yeux d’enfant triste.
Je le connaissais mal, mais j’étais la seule à l’approcher, la seule à sourire en lui. Il me laissait être cette moitié qui le maintenait en vie, j’étais son arbre et il était mon arbre.
J’étais celle qui avait le pouvoir d’être à lui.
Les humains disent amour, mais c’est comme donner la réponse à une question jamais posée.
Nous étions l’un et l’autre. Simplement.

Il a maintenu son équilibre entre ma lumière et sa nuit.
Jusqu’à ce que j’aille un peu trop loin sur le chemin, un jour de voyage.
Quand il s’est réveillé en ce sombre matin, il pleuvait des gouttes froides. Sans moi. Sans lumière.
Et il a sombré.
Je ne suis pas rentrée à temps.

Il y a toujours une pluie pour vous raconter aux oreilles des autres.
Il n’y a pas toujours d’oreilles pour écouter la pluie.

 

Douceur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *